Reportages 2022

« L’Ouïe Fine » a connu un beau succès

Plus de 100 personnes étaient au rendez-vous pour le concert donné à l’occasion des Journées du Patrimoine. Dirigée d’une main de maître par Marie-Luce Savourat, accompagnée de la violoniste Nathalie Guilleminot et du pianiste Pierre Simoutre, la chorale a présenté un répertoire varié et entrainant qui a enthousiasmé le public.

la chorale L'Ouïe fine et ses 21 choristes

Quand la petite et la grande histoire se rejoignent…

Les 26 personnes qui ont suivi la 3ème balade de l’été n’ignorent plus rien des personnages historiques de Pont-sur-Seine. A l’aide de reproductions et de documents anciens, Marie-Jo et Marie-Thé ont retracé la vie de ces châtelains et châtelaines qui ont laissé leur empreinte dans la commune. Après avoir visité la chapelle funéraire de Casimir-Perier où se trouvent les restes de l’ancien Président de la République, les promeneurs se sont ensuite rendus à l’église pour en découvrir les trésors. Guillaume Nicoud, l’historien de l’art qui participait à cette balade, a fait de nombreux commentaires sur l’histoire de l’édifice et sur les dernières découvertes qui y ont été faites.

Une dernière balade très satisfaisante aussi bien pour les organisateurs que pour les visiteurs !

Pour la 2ème balade pontoise, les remparts étaient à l’honneur

Pour la 2ème balade de l’été, Marie-Thé et Marie-Jo ont emmené la dizaine de participants tout autour de la ville en suivant les remparts. Au 13ème siècle, la ville faisant partie de la dot que Jeanne de Navarre apporte à son époux Philippe le Bel, la cité médiévale devient propriété de la couronne de France et est entourée de remparts et de tours. À noter que la plupart des participants avaient assisté la veille au concert donné par Akadêmia et avaient eu envie d’en savoir un peu plus sur le passé de notre commune. L’après-midi s’est terminé par la visite de l’église. Une balade très agréable malgré la chaleur.

Rendez-vous est pris d’ores et déjà pour celle du 21 août.

Un concert de musique baroque de très haute tenue

Cette année encore, l’ensemble Akadêmia s’est produit à Pont-sur-seine pour un concert de musique baroque dont le thème était « Rossignols Amoureux ». Cette musique classique, qu’on a peu l’habitude d’entendre, a résonné en plein air sur le parvis de l’église devant une quarantaine de personnes. Après leur prestation, les artistes ont répondu avec une grande gentillesse aux questions posées par le public concernant leurs instruments : archiluth et harpe triple ont particulièrement intrigué les auditeurs. Une soirée parfaite offerte par l’Office du Tourisme Nogentais, dans un cadre parfait… Que demander de plus ?

Une exposition impressionnante au Musée de Vauluisant

Cette exposition relate l’histoire de trois châteaux disparus : ceux de Pont-sur-Seine, de La Chapelle Godefroy et de Villacerf. Une quinzaine d’adhérents a pu en faire la visite, guidée par M. Thomas Morel, conservateur, qui a fait revivre brillamment pour nous les heures glorieuses de ces châteaux. Sur l’un des murs, en toile de fond, une immense vue des jardins de Pont, tout en terrasses, bassins et parterres, nous a permis d’imaginer la splendeur des lieux.

Nous nous sommes ensuite rendus au Musée Saint Loup pour y découvrir les tableaux de Philippe de Champaigne ou de Charles Natoire, qui ornaient les murs de ces demeures historiques.

Cette formidable exposition dure jusqu’au 18 septembre. N’hésitez pas à y aller.

Le déjeuner champêtre : le temps était de la partie !

Malgré la météo incertaine, nous avons pu déjeuner en plein air. Les convives, une trentaine d’adhérents, ont donc pu profiter de ce beau cadre, face à l’étang, pour un bon déjeuner préparé par nos sympathiques bouchers pontois. L’ambiance était au beau fixe et ce déjeuner s’est prolongé fort agréablement.

Beau succès pour l’exposition « Trésors de notre église »

Plus de 260 personnes se sont rendues à l’exposition pour découvrir les trésors que contient notre église. Mais d’où viennent donc toutes ces pièces extraordinaires ?

Après la disparition de la famille Bouthillier de Chavigny, des châtelains aux noms prestigieux se sont succédé à Pont. Citons le Prince Xavier de Saxe, Prince de Pologne, frère du maréchal de Saxe et oncle maternel de Louis XVI, Madame Laetizia Bonaparte, son fils Napoléon ayant acquis ce prestigieux château pour lui en faire cadeau. Après la destruction totale de cette magnifique demeure lors de la campagne de France, le domaine est acheté par une très riche famille de banquiers et hommes politiques importants : les Casimir Perier. Cette famille fit construire un nouveau château au XIXème siècle. Quatre générations de cette famille y vécurent dont Jean-Paul Casimir Perier, troisième de cette lignée, qui fut élu Président de la République.

Tous ces personnages de haut rang se montrèrent généreux pour leur paroisse en offrant à l’église de Pont-sur-Seine de magnifiques ornements sacerdotaux : chasubles et chapes magnifiquement brodées, dalmatiques pour les diacres, manipules et étoles, dans un état de conservation parfait, et de très belles pièces d’orfèvrerie (ostensoir, calices et ciboires en vermeil, burettes et encensoir) qui forment ainsi le trésor de cette église.

Les riches vêtements sacerdotaux et les bannières de procession n’avaient pas été exposés depuis 2010 et les objets du culte jamais.

le vernissage reconstitution : les Bouthillier de Chavigny dans leur chapelle chasuble faite dans la robe de mariée de Mme Sommier, fille du Président Casimir Perier autres chasubles et chapes magnifiquement brodées calice

Une assemblée générale dynamique

Samedi 26 mars, a eu lieu notre Assemblée Générale. Quel plaisir de se retrouver, les conditions sanitaires ne l’ayant pas permis l’année précédente. La Présidente de l’Office du Tourisme Nogentais, Raphaëlle Lanthiez, nous a fait le plaisir d’y assister, ainsi que Denis Desmares, maire de Pont, et Guillaume Nicoud, l’historien d’art que vous connaissez déjà, et qui ne se lasse pas de travailler sur le patrimoine de Pont qu’il juge exceptionnel.

Après le rapport des activités 2021, Marie-Jo a présenté les comptes, qui sont bons, et Christina a détaillé les projets de l’année. Vous retrouverez d’ailleurs dans l’agenda les dates des diverses manifestations à venir. Bien sûr, le sujet de l’église et des futurs travaux a été abordé, la décision est dans les mains de la DRAC. Guillaume nous a annoncé qu’une exposition sur les châteaux de l’Aube -dont celui de Pont- aurait lieu à Troyes mi-avril. De son côté, Raphaëlle nous a parlé de la future vélo voie et des zones humides de la Vallée de la Seine. Denis, quant à lui, nous a félicités sur la qualité du travail de l’association.

Le verre de l’amitié a clôturé cette sympathique AG.

Dernières nouvelles de l’église

putti Philippe de Champaigne (1602-1674), Anges, Huile sur enduit, Photo : Didier Rykner

M. Pallot, l’architecte des bâtiments de France en charge du diagnostic, a rédigé son rapport concernant les travaux à effectuer pour la restauration de l’église et l’a transmis à la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) qui va l’étudier avant de donner son aval. Parallèlement, un dossier a été établi pour être présenté à la mission Bern. Si le dossier était accepté, des fonds substantiels viendraient s’ajouter aux sommes collectées par la Fondation du Patrimoine (plus de 10 000 € à ce jour), aux subventions qui vont être accordées par différents organismes et aux mécènes qui seront sollicités.

Espérons que 2022 voit les choses se concrétiser !